Etre membre du bureau de PJC, qu’est ce que c’est ?

A quoi pensez-vous lorsqu’on vous parle de ProVéto Junior Conseil ?

La vision qu’on en a est bien souvent restreinte aux offres de missions rémunérées que l’association propose, mais derrière cette figure se cache une équipe de 13 étudiants qui participe chaque jour un peu plus au développement de la structure et qui se forme au monde de entrepreneuriat.

La CNJE à la base de tout

ProVéto Junior Conseil est labellisée Junior-Entreprise depuis 2018. Qu’est ce que ça signifie ? Simplement que l’association est membre d’une confédération à rayonnement plus large appelée la CNJE (Confédération Nationale des Junior-Entreprises), lui assurant une protection, lui accordant un suivi quotidien de sa gestion et lui offrant un label reconnu à l’international.

La CNJE englobe en réalité une communauté de jeunes d’univers sociaux et professionnels différents, pleins d’ambition, semant tous leur graine pour la croissance de leur Junior-Entreprise et plus largement pour celle du Mouvement.

Je suis surtout admiratif des gens qui la dirigent : étudiants comme nous, ils passent un temps monstrueux à faire tourner la CNJE, déclare Olivier POSTAL, responsable communication du mandat 2015-2016 de PJC. En effet, qui de plus adapté pour gérer la confédération que d’anciens membres de Junior-Entreprises : 21 jeunes actifs dédient ainsi un an de leur carrière professionnelle pour accompagner l’ensemble des Junior-Entreprises à l’échelle nationale, leur offrant à travers des congrès, des formations et une disponibilité quotidienne, un environnement propice à la croissance de leur propre structure.

Une expérience unique

Être membre du bureau de PJC s’inscrit au-delà de la simple gestion d’association : c’est une expérience nous propulsant à la fois professionnellement et humainement.

“Une réelle opportunité professionnelle pour développer des capacités jusque-là inexplorées”, affirme Émilie BASCOU, membre du bureau de 2017 à 2019. ProVéto Junior Conseil est en effet un complément inestimable de ce qui omis dans le cursus vétérinaire, et qui néanmoins est indispensable à n’importe quel professionnel vétérinaire. Communication clientèle, formation en lien avec le monde de l’entreprenariat (comptabilité, fonctionnement interne, administratif), rencontres privilégiées dans l’univers vétérinaire professionnel et plus largement dans le monde des entreprises françaises : voilà autant d’atouts qui posent les fondements d’une carrière professionnelle riche en opportunités, à une large échelle.

“Humainement parlant, une aventure incroyable, avec des challenges au quotidien […] où on apprend à travailler avec une équipe de 13 personnes […] et où on apprend à se connaître soi” (Émilie BASCOU). Puisqu’au delà de l’aspect professionnalisant, ProVéto Junior Conseil est avant tout une expérience humaine : l’association travaille en collaboration avec des étudiants, des chefs d’entreprise, des vétérinaires, des sponsors, des dirigeants politiques. Autant de possibilités qui permettent à chaque membre du bureau de s’ouvrir au monde tout en se découvrant soi-même, ses faiblesses, ses atouts mais aussi sa marge de progression. “[PJC m’a ainsi apporté] une certaine confiance en moi quant à ma capacité à communiquer avec d’autres vétos, des entreprises, et même des profs, sans être perçu comme « étudiant » mais bien comme futur professionnel. C’est très utile ensuite pour trouver des stages ou s’affirmer dans une équipe.”, vient ainsi étayer Olivier POSTAL pour décrire son évolution en un an de mandat.

L’humain est  d’ailleurs au cœur même des fondements de PJC : offrir aux étudiants la possibilité de s’ouvrir au monde extérieur à travers des missions rémunérées.

Chien fou

L’expression est certes surprenante, mais voilà comment Émilie BASCOU résume de manière très juste une des facettes de PJC. Tous les membres du bureau ne sont que de simples “bénévoles” dans l’association, mais chacun d’entre eux a une rage folle de donner sa pierre à l’édifice dans le développement de la Junior-Entreprise et faire de son mieux pour assurer sa prospérité.

“Je voyais surtout PJC comme un jeu […] mais très rapidement, je m’y suis pris”, résume Olivier POSTAL pour décrire son expérience dans le bureau. Et réellement, on se prend au jeu de la gestion d’entreprise, des responsabilités qui y sont associées, mais également du temps imparti. Chacun des membres du bureau a donc, en plus de la gestion de son pôle, au moins une mission à manager, du contact avec le client et les consultants au rendu du livrable, en passant par toute la paperasse administrative nécessaire à la sécurité et au développement de l’entreprise.

Du fun

“A la fin de mon mandat je considérais PJC comme une vraie petite entreprise, dans laquelle on s’amuse certes, mais plus question de perdre.” (Olivier POSTAL). Ainsi, même en périodes chargées en travail, ProVéto Junior Conseil c’est du fun. Une équipe de 13 amis qui travaillent jour après jour coude à coude et savent profiter de moments de convivialité notamment avec son réseau d’alumni, une communauté de Junior-Entrepreneurs qui ne manquent pas de s’organiser des après-midis et soirées afin de s’ouvrir à de nouveaux horizons et découvrir de nouvelles personnes, un mouvement national de jeunes, pleins de curiosité et d’ambition qui se sentent grandir dans une expérience qui pimente leur quotidien d’étudiant.

Florian Guéganou, vice-trésorier 2019-2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *