Une mission des plus originales en collaboration avec le DSBP de l’EnvA

Analyse éthologique de lapins à partir de vidéos pour le Département des Sciences Biologiques et Pharmaceutiques de l’Ecole nationale vétérinaire d’Alfort

Le Département des Sciences Biologiques et Pharmaceutiques (DSBP) de l’Ecole nationale vétérinaire d’Alfort est l’un des principaux centres de recherche en biologie animale en France. Les professeurs de ce pôle interviennent auprès des étudiants en début de cursus pour dispenser les notions essentielles à l’abord de l’animal et de sa médecine.

 

Une mission intégrée dans la vie de l’école

Cette mission a été effectuée dans le cadre de la thèse vétérinaire d’une étudiante sur l’intérêt des huiles essentielles dans la diminution du stress des lapins en consultation. Le comportement des lapins a donc été comparé en enclos et en consultation avec l’exposition d’un spray anti-stress ou à un placebo, l’objectif étant à terme d’augmenter le bien-être des lapins en consultation. Le bien-être animal est en effet une thématique très importante aujourd’hui avec le développement des associations de protection animale, cette mission a donc eu beaucoup de succès auprès des étudiants de l’école.

 

Une formation complémentaire aux études vétérinaires

Les consultants étaient des étudiants vétérinaires en deuxième année sélectionnés sur leur goût pour l’éthologie. Ils ont eu une formation complémentaire en éthologie du lapin par le Dr. Caroline Gilbert, vétérinaire spécialisée en comportement animal de l’école. Le travail consistait en l’analyse de 160 vidéos de lapins placés dans différents environnements. Ce qui a été rendu possible grâce au logiciel spécialisé d’analyse comportementale : BORIS (Behavioral Observation Research Interactive Software).

 

Bien-être des lapins en consultation

Les étudiants ont donc répertorié, grâce au logiciel, les différents comportements des lapins en enclos (80 vidéos de 3 minutes) : évitement, confort, exploration, activité locomotrice ainsi que ceux en consultation avec une exposition au spray aux huiles essentielles ou au placebo (80 vidéos de 5 minutes) : tentatives d’échappement à la contention, taux d’immobilité, mouvements de tête, position des oreilles. A ces comportements ont été attribués des tempéraments : les lapins réactifs (timides et anxieux) ou proactifs (calmes et téméraires). Après les études statistiques de l’auteur de la thèse, il en est ressorti que les lapins réactifs sont plus réceptifs au spray anti-stress, ce qui en fait donc un atout lors des consultations vétérinaires.

Le travail des étudiants embauchés par ProVéto a donc été essentiel au bon déroulement de cette thèse, en effet c’est un travail de longue haleine au cours duquel nous n’avons pas forcément le temps de nous occuper de toutes les expériences et des analyses. Le délai de la mission a d’ailleurs été rallongé de 2 mois.

 

“Les étudiants qui ont réalisé cette mission étaient très impliqués dans le travail, de plus c’est un énorme apport pédagogique pour eux. Je n’hésiterai pas à recontacter ProVéto Junior Conseil pour des missions similaires.”

Caroline Gilbert, Dr Vétérinaire spécialisée en comportement animal

“Ce projet m’a permis d’en apprendre plus sur le lapin et de mettre en oeuvre des outils informatique qui me serviront dans le futur.”

“Cette mission était très intéressante. J’ai beaucoup appris sur le comportement du lapin et sur le logiciel BORIS qui est pratique d’utilisation.”

Citations des rapports pédagogiques

 

Clémence Leblanc, responsable Qualité 2019-2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *