Les 50 ans des Junior-Entreprises

Les 50 ans des Junior-Entreprises

 

1969-2019. Voilà maintenant 50 ans, les six premières Junior-Entreprises issues de 6 Écoles de Commerce, : ESC Bordeaux, ESC Amiens, ESC Montpellier, ESC Rouen, CERAM Business School et ESSEC, s’unissent pour créer la Confédération Nationale des Junior-Entreprises (CNJE). 50 ans plus tard, la CNJE compte plus de 180 Junior-Entreprises et plus de 19 000 étudiants impliqués dans le mouvement. Une vraie sucess story. Plus encore, la CNJE est à l’origine de la création de JADE, la confédération européenne des Junior-Entreprises, en 1992.

La CNJE est un organisme à but non lucratif qui fonctionne selon le principe d’une association loi 1901 et fédérant les Junior-Entreprises françaises. La CNJE a pour objectif d’encadrer et conseiller les Junior-Entreprises.

Pour ce faire, la CNJE diffuse des outils et des supports d’apprentissage auprès des Junior-Entreprises (JE). Ces outils assurent un soutien dans des domaines aussi divers que la Trésorerie, l’Evénementiel, la Communication, le Suivi de Mission, etc… Par ailleurs, la CNJE met à disposition des formations. Celles-ci sont faites aussi bien par des membres du Bureau Exécutif de la CNJE, que par des Junior-Entreprises dans des domaines de compétences bien précis ou encore des partenaires Premium de la CNJE (EY, ALTEN, ENGIE, BNP Paribas). Rencontrer ces grands professionnels est une réelle opportunité d’apprendre le mode fonctionnement des entreprises en dehors du cadre protecteur de l’École.

Il est possible de suivre ces formations sur la plateforme mise à disposition par la CNJE mais aussi en participant à des Congrès. Il y en a 4 durant l’année, deux congrès régionaux (CRP, CRA au printemps et en automne) et deux congrès nationaux (CNE et CNH en été et en hiver). Au cours de ces congrès nationaux, qui durent le temps d’un week-end, la CNJE organise une remise des prix pour récompenser les meilleures associations. Parmi les prix les plus prisés, se trouve évidemment le Prix d’Excellence et le Prix du Meilleur Espoir. Ces prix permettent de récompenser les JE dont le mode de fonctionnement est le plus optimisé. Ils mettent davantage en avant le savoir faire que le résultat purement comptable. Chaque année, les meilleures JE de France s’affronte pour ce prix dont le pouvoir de persuasion auprès des entreprises est indéniable.

La CNJE se porte également garante de la qualité des prestations des Junior-Entreprises. Ainsi, chaque année, les Junior-Entreprises reçoivent une équipe de trois personnes mandatées par la CNJE dont le but est d’évaluer le bon fonctionnement de la structure d’un point de vue qualité, législation et trésorerie. Cela permet à la CNJE de suivre le développement des Junior-Entreprises, mais elle se réserve le droit de sanctionner les Junior-Entreprises si elle estime qu’elles constituent un risque pour le Mouvement.

En conclusion, la CNJE est l’organisme supérieur des Junior-Entreprise, elle les aide, les forme, les accompagne et les sanctionne (même si elle se complait à dire que c’est pour faire progresser les associations). Elle n’en reste pas moins un organisme reconnu dans les plus hautes sphères de la politique française, dialoguant avec des représentants importants de l’Etat. Elle est ainsi un porte-étendard précieux du dynamisme étudiant en France.

Nicolas Du Mottay, responsable partenariat à ProVéto Junior Conseil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *