Devenir famille d’accueil pour un élève chien-guide

Devenir famille d’accueil pour un élève chien-guide

A l’école vétérinaire nationale d’Alfort, il existe de multiples façons de s’investir dans la vie associative. Si certains se dévouent à la gestion de Proveto Junior Conseil, de nombreux étudiants vétérinaires choisissent de devenir famille d’accueil pour un élève chien-guide d’aveugle. C’est par exemple mon cas, j’ai accueilli en octobre Osiris, un jeune labrador promis à une grande carrière !

Les avantages sont multiples : la famille d’accueil accepte de s’occuper bénévolement d’un chien pendant une dizaine de mois pour une association, qui lui fournit en contre partie les croquettes, qui paye tous les soins nécessaires, et qui assure régulièrement des cours d’éducation pour préparer au mieux le chien à sa future mission !

Quelles sont les missions de la famille d’accueil ?

Elle a une mission principale : la sociabilisation. Il s’agit d’emmener le chien dans un maximum de lieux publics, tels que les supermarchés, le métro ou le cinéma, afin de l’habituer à une diversité d’environnement. Il faut aussi lui faire découvrir d’autres chiens, d’autres animaux, ou des enfants pour qu’il se comporte au mieux à leur contact. Toutes ces découvertes sont progressives, en accord avec l’éducateur du chiot, pour bien le préparer sans trop le brusquer.

La famille d’accueil devra aussi apprendre à son chien des notions de base, telles que la propreté ou la gestion de la solitude.

Qui peut devenir famille d’accueil ?

Tout le monde ! Il ne faut pas oublier que la famille d’accueil n’est jamais laissée seule, puisqu’elle est suivie avec son chien par un éducateur, qui propose régulièrement des cours individuels ou collectifs.

Qui contacter ?

Il existe de nombreuses associations qui forment des chiens-guides d’aveugle. N’hésitez pas à les contacter pour plus d’informations au sujet du rôle des familles d’accueil !

Que devient le chien guide après son séjour en famille d’accueil ?

La famille d’accueil remet le chien à l’association quand celui-ci atteint l’âge d’un an.

Sa « vraie » formation de chien-guide commence alors : il est confié à un éducateur pendant environ six mois. Ce dernier va lui apprendre tous les ordres qu’il aura besoin d’acquérir pour aider au mieux son futur maître. Vers ses un an et demi, le chien est alors remis à une personne déficiente visuelle et est parfaitement prêt à accomplir tous ses devoirs !

Fanny Mille, trésorière de ProVéto Junior Conseil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *